Organiser une veille efficace : 5 outils indispensables

Tout d'abord sélectionner les sources les plus pertinentes en fonction de vos besoins, de la qualité des contenus proposés et de la fréquence de diffusion. Ensuite, le but est de centraliser l'information qui vous intéresse au sein d'une même interface. Inutile de mettre en place une artillerie lourde, les outils simples et gratuits, s'ils sont bien paramétrés, peuvent très bien faire l'affaire !


1/ Pour créer des alertes : Google Alertes ou Mention

Un des moyens les plus pratiques pour automatiser sa veille consiste à indiquer des mots-clés dont les résultats sont envoyés par e-mail ou sous la forme de flux RSS selon une fréquence déterminée. L'outil incontournable reste GoogleAlertes. il suffit de remplir les champs (fréquence, type de résultats, nombre de résultats et mode d'envoi) et d'indiquer son adresse e-mail. Il est possible de créer jusqu'à  1000 alertes. Pour que les résultats soient pertinents, les requêtes doivent être précises, et les termes bien choisis, sous peine de se retrouver inondés de contenus sans rapport avec la recherche.

Alternatives à Google Alertes : Mention. Plus sélectif, il recherche l'information aussi bien sur les sites d'actualités, les blogs que les réseaux sociaux. Dans sa version gratuite, vous serez limités à trois alertes et à 500 résultats par mois.

Google Alertes : http://www.google.fr/alerts
Mention : https://fr.mention.net/


2/ Pour rassembler les contenus : Netvibes

Organiser une veille, c'est récolter des informations mais c'est surtout les ordonner de façon à les consulter facilement quel que soit leur nombre. Pour vous y aider, les agrégateurs de contenus centralisent et trient tous les types de contenus pour les rendre accessibles à partir d'une même interface. Parmi les plus pratiques, Netvibes, qui organise la consultation à partir de modèles de tableaux de bord prédéfinis. Sur une même interface, les informations, qu'elles proviennent de Twitter, Facebook, de flux RSS..., sont affichées en temps réel. L'agrégateur offre par ailleurs la possibilité de lancer des requêtes directement de son tableau de bord et d'ajouter des widgets (accès aux e-mails, à Google Docs ou Analytics, liste de tâches, gestion de favoris,...).

Netvibes : http://www.netvibes.com/fr


3/ Pour surveiller votre marque : Favebot

L'avantage de Favebot réside dans sa gratuité, le nombre, la variété de ses sources et son intégration à Google. L'interface de démarrage est aride mais les résultats sont très pertinents. Il suffit de s'inscrire et de générer une première recherche (le nom de la société, celui des concurrents), puis d'affiner les critères par types de sources (blogs, vidéos...) Une fois cette première règle créée, le moteur propose de l'intégrer directement à la page d'accueil de Google (si vous disposez d'un compte). Ainsi, vous pourrez être informé automatiquement de tous les articles qui « parlent » de votre entreprise. Rien de vous empêche de créer autant de règles que vous le souhaitez par la suite.

Favebot : http://favebot.com/

 

4/ Suivre des sources : Twitter Search

Contrairement aux idées reçues, il n'est pas indispensable d'être un Geek et de « twitter » pour se servir de l'outil. La majorité des utilisateurs sont de simples lecteurs, Tweeter étant devenu la source la plus immédiate de contenus sur le Web, il est dommage de s'en priver pour organiser une veille. Après l'ouverture d'un compte, vous pouvez effectuer des recherches en temps réel via le moteur intégré : en saisissant le nom de votre entreprise, vous verrez apparaître tous les « posts » (messages) qui l'évoquent et éventuellement « suivre » les sources qui vous intéressent. Le fait d'avoir un compte vous permet de vous abonner à des sources et donc de recevoir les informations en temps réel via la fameuse Timeline du réseau social. Une autre manière de chercher sur Twitter sans avoir de compte consiste tout simplement à se rendre à l'adresse https://twitter.com/search-home.

Twitter : https://twitter.com

 

5/ Pour organiser ses fils RSS : Feedly

Feedlyest une extension pour Firefox et Chrome. Une fois installé, ce lecteur de flux RSS et de contenus émanant des réseaux sociaux est accessible à partir de la barre de menu du navigateur. Son atout principal : une interface aussi intuitive qu'agréable à utiliser. Organisés sous forme de "Une de journal", les contenus peuvent aussi apparaître sous diverses formes (listes, thématiques, images...). Feedly offre également la possibilité d'archiver les informations dans des catégories ou encore de les partager grâce à un bouton prévu à cet effet.

Feedly : http://www.feedly.com



Siret : 530 918 010 00014