Courrier : bien choisir sa formule de politesse

Les règles de politesse à respecter

Soyez simple et sobre. Exemple : Utilisez  "l'expression de nos sentiments" ou "Je vous prie de croire à l'assurance de notre considération (ou de nos salutations)".

Jouez sur la construction verbale. Exemple : "Nous vous prions de croire", "veuillez croire", "veuillez agréer", ou "recevez".

Bon à savoir : Préférez l’utilisation de "recevez" ou "nous vous prions" plutôt que "veuillez croire" et "Veuillez agréer", plus directives.

Les pièges à éviter

  • Si vous êtes une femme, vous ne devez pas envoyer vos "sentiments" à un homme, mais plutôt votre "considération".
  • Faites l’impasse sur l’expression "salutations distinguées", en particulier dans un courrier adressé à un client. L'adjectif "distinguées" induit que l'on se place hiérarchiquement au-dessus de l'interlocuteur auquel on s'adresse.
  • Evitez les formules telles que "très haute considération", à réserver exclusivement à des personnalités institutionnelles ou politiques.

Quelle formule pour quel destinataire ?

Les formules de politesse varient suivant le degré d’intimité et de la relation que vous entretenez avec votre interlocuteur. Dans vos relations de travail, vous devez terminer votre courrier avec :

  • Si vous connaissez votre interlocuteur : (Très) Cordialement ; Avec toutes mes pensées affectueuses ; Affectueusement; Recevez, cher Monsieur, l'assurance de mes sentiments les plus amicaux ; etc.
  • Si vous ne connaissez pas votre interlocuteur :

- s’il s’agit d’un homme : "Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de mes sentiments les meilleurs " ;

- s’il s’agit d’une femme : "Recevez, chère Madame, l’assurance de mes sentiments les meilleurs" ; "Recevez, chère Madame, l’assurance de mes sentiments les plus respectueux";
- Si le sexe du destinataire est inconnu : "Je vous prie d'agréer mes meilleures salutations".

Enfin, pour remercier d'un service rendu, vous pouvez opter pour la formule : "Veuillez croire, Monsieur, à l'assurance de ma profonde gratitude".

Bon à savoir : De préférence, utilisez la majuscule dans les expressions : "Monsieur le Préfet", "Monsieur le Ministre".

En ce qui concerne la formule de civilité, faites-la toujours suivre d’une virgule : "Madame, " ; "Cher Monsieur, ". Mais ne la faites pas suivre du nom de famille (ex : Cher Monsieur Dupont). Si vous vous adressez à une personne possédant un grade ou une fonction élevée, mentionnez- le ! Exemples : "Madame le Juge" ; "Monsieur le Directeur".